Quand l’art et la nature cohabitent

Signé Laval

2021

Stratégie & mobilisation

Médias sociaux

Production audio et vidéo

Signé Laval

Signé Laval est une plateforme collaborative qui fait la promotion de la culture sur son territoire.

Le projet

Signé Laval s’est associé à Molotov pour lancer une série de cinq capsules vidéo mettant en scène des performances artistiques lavalloises. L’art et la nature sont à l’avant-plan dans ce projet à l’esthétique cinématographique. Notre équipe de production de feu s’est investie corps et âme dans la réalisation de ces capsules culturelles. Tandis que le département des communications de l’agence a conçu une campagne efficace pour les faire rayonner dans l’espace public. Ces capsules ont été filmées dans des lieux iconiques et coups de cœur de la ville. Comme quoi, Laval ne cessera de vous étonner!

Au cœur de Laval, il existe un vignoble, qui s’étend tout près d’un château. La violoniste Uliana Drugova y interprète des extraits de la passacaille de Biber pour violon seul. Composée vers 1678, cette œuvre d’Heinrich Biber fait partie des Sonates du Rosaire, considérées comme un chef d’œuvre du baroque. Une pièce élégante qui se marie à la perfection au cadre romantique du Château Taillefer Lafon. 

«J’ai choisi quelques extraits de cette Passacaille que je vous joue sous forme d’une grande arche. J’y retrouve à la fois l’intensité et la sérénité qu’on retrouve dans la nature, la voix du violon s’apparentant à l’âme humaine.» 

— Uliana Drugova

Vahram Sarkissian interprète Manook for voice and playback, dans le sublime décor de l’église Saint-Théophile à Laval. 

Ce morceau inédit, qu’il a composé spécialement pour la capsule vidéo, prend la forme d’un monologue pour explorer les thèmes du désir, de la tristesse, de la nostalgie et de la perte. Il évoque le flux de pensées et d’émotions qui traversent un parent à qui son enfant manque (« manook » veut dire « enfant » en arménien). 

Un matin d’été du mois d’août, au cœur du boisé l’Orée-des-Bois. La danseuse Shérane Figaro s’avance jusqu’à une passerelle, lien tangible entre le boisé et le bord de l’eau. Elle y explore le thème de la rencontre avec l’autre, dans une chorégraphie qu’elle a créée pour la capsule sur le titre Lakoua. Elle y livre son interprétation des thèmes de la reconnaissance du territoire, et de l’exploration en mouvement de l’espace. 

L’actrice Hynda Benabdallah interprète un poème de Charles Dionne, La berge, sur la berge Olivier-Charbonneau. L’écrivain et scénariste lavallois s’est inspiré du lieu pour composer ce poème original, spécialement pour les Détours culturels

Cette berge a la particularité d’être un point de rencontre des deux rivières qui bordent Laval : la rivière des Mille Îles et la rivière des Prairies. Baignée dans la douce lumière d’un soir d’été, elle devient un écrin pour la performance d’Hynda Benabdallah.

Au détour d’un sentier au Centre de la nature, l’artiste de performance Jean-Philippe Luckhurst-Cartier s’aventure près de l’une des sculptures érigées à l’occasion du symposium international de sculpture de Laval en 1990. Il s’agit de Pionnier anonyme, de l’artiste canadien en art conceptuel et land art, Bill Vazan. L’œuvre inspire à Jean-Philippe une performance qui s’intéresse au contexte, à l’histoire et à la géographie de cette figure humaine en pierre.